Minimalisme et centre commercial

Image

Et oui avec deux filles de 16 & 18 ans, et même en pleine introspection minimaliste, il est parfois difficile de renoncer au sacro saint dimanche shopping dans un temple du consumérisme …

Hier donc, nous voilà partis, avec le z’amoureux et 3 ados dans le coffre sur la banquette arrière, vers Aéroville, le centre commercial situé sur l’enceinte de l’aéroport Charles de Gaulle.

 

Quelques améliorations par rapport à avant :

Nous sommes allés « shopper » juste avant les soldes … pas malin me direz-vous … et bien si car nous avons constaté que pendant les soldes nous faisons plus d’erreurs d’achat, juste attirés par le prix, ou parce qu’il n’y a plus ce qu’on cherche et que ça fera l’affaire, alors qu’en fait non le « presque parfait » reste toujours au fonds des placards !

Autre amélioration une séance de tri des armoires avant le shopping et une synthèse des besoins de chacun (type de pièces, quantités, …)

Verdict de cette journée shopping :

Je n’ai pas dérogé de ma liste de besoins (besoin est un bien grand mot … disons à ce que je jugeai utile), à savoir 3 débardeurs noirs, 1 jean, 1 fouta et 1,5 maillot de bain (2 bas et un haut).

Pour chacun de ces objets achetés, un article similaire est sorti de mon armoire (3 débardeurs, 1 jean, 1 drap de plage et 1,5 maillot de bain !)

J’ai un réel problème avec les quantités et je ne sais pas combien est « assez ». L’exemple type est les maillots de bain j’en ai jeté pas mal mais il m’en reste encore beaucoup. N’étant pas forcément à l’aise dans ce type de vêtements je trouve difficilement des modèles qui me plaisent, du coup n’avoir qu’un modèle et racheter en urgence si besoin me pose un vrai soucis.

J’ai par contre des envies irrésistibles de racheter des articles que je possède déjà et qui me plaisent, j’ai racheté un jean similaire à celui que j’ai déjà et j’ai luté pour ne pas racheter ma grande écharpe noire qui me sert aussi bien de foulard, que de châle, que de paréo ou de serviette d’appoint en voyage. Comme si je risquais un jour de manquer de ces objets « parfaits ».

 

Névrosée moi ? Du tout du tout !

Publicités

Une réflexion sur “Minimalisme et centre commercial

  1. J’ai trop de jeans, de pulls, de tee shirts même si ces derniers mois je me suis réellement calmée au niveau des achats je pourrais peut-être faire un deuxième tri mais je les aime bien tous et j’ai toujours cette petite voix dans ma tête qui me dit au cas ou !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s