Le fantasme de ce que je ne suis pas …

Qui n’a jamais eu de rêves ? L’envie d’être différente ou juste un peu plus exceptionnelle que la moyenne.

Régulièrement au cours de notre vie, nous nous accrochons à des lubies parce qu’elles représentent ce que nous pensons être un idéal. Nous fantasmons notre propre vie, soit en s’accrochant à des activités du passé soit en extrapolant des comportements que ne nous correspondent pas.

Le chemin du minimalisme nous encourage alors à regarder clairement ce que nous sommes et dans quelle direction nous souhaitons nous orienter de façon réaliste.

Les fantasmes de ce que je ne suis pas, ce que je ne suis plus, ce que je ne deviendrai jamais :

  • Une sportive : après plusieurs années d’abonnements annuels abandonnés au bout de 2 mois, je viens enfin d’admettre que même le dernier sport à la mode ne me transformera pas en déesse du stade. Et si vraiment je me lève un matin avec une âme de sportive, je peux toujours enfiler des baskets et aller courir plutôt que d’acheter un équipement complet et un abonnement au club sélect de la ville.
  • Une cavalière. Je l’ai été mais je ne le suis plus. La vue de mon matériel ne me provoque pas de joie mais de l’amertume. Si l’envie revient un jour, il sera toujours temps d’aviser sans avoir supporter la vue de ces objets abandonnés depuis déjà 4 ans.
  • Une hôtesse et une cuisinière. J’invite rarement ou seulement quelques amis très proches. Si je peux apprécier par moment de réaliser une recette bien précise, cuisiner au quotidien ou pour une réception est pour moi une corvée. Vive le traiteur et la livraison à domicile 🙂 inutile donc de stocker vaisselle pour 12 personnes et recettes d’exception, ceux qui viennent chez moi viennent pour partager un moment et non pour diner dans un restaurant 3 étoiles !
  • Une mère parfaite … bon ça j’avoue j’ai abandonné l’idée assez rapidement … je n’ai pas conservé leurs affaires de bébé, je ne suis pas toujours disponible (bah oui j’ai une vie aussi), je ne concocte pas des petits repas chaque soir (de toutes façons 9 fois sur 10 elles préfèrent manger autre chose) mais je les aime, et je les aide à grandir et ça me suffit.
  • Une bombasse ! Oui bon ça c’est plus dur à accepter … je voudrai être d’une beauté foudroyante dès le premier orteil posé au sol au saut du lit, courir toute la journée sur des escarpins de 12 cm, avoir un corps sculptural (bah oui mais vu la motivation pour le sport c’est pas gagné), être en permanence coiffée, épilée, manucurée parfaitement … mais voilà le jean avec des bottes c’est plus confortable, le lisseur y a des matins où j’ai pas le temps, les ongles bah ça s’écaille (les bâtards) et les poils ça repousse (monde cruel). Je garde tout de même quelques panoplies de sexy lady pour les soirées parisiennes mais au quotidien ne rêvons pas … n’est pas Angelina Joly qui veut 🙂

Le minimalisme m’aura donc aidé à comprendre cela, je ne suis pas celle que je fantasme d’être, je suis moi, c’est déjà pas mal … ça m’occupe à plein temps 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s