Quand il n’y en a plus … il y en a encore !

J’ai commencé ce blog avec comme défi de réaliser 101 choses en 1001 jours.
Etant dans une démarche minimaliste, une de ces actions est de me débarrasser de 2 articles par jour durant ces 1001 jours … soit 2 002 articles évacués de chez moi et aucune nouvelle entrée puisque chaque nouvel article entrant est également compensé par un article sortant.

J’avoue que j’ai jeté ces chiffres sur le papier sans trop réfléchir à la faisabilité … 2 002 objets c’est énorme ! Surtout que je n’ai jamais eu un tempérament à amasser et qu’avant même de commencer mon intérieur aurait semblé relativement minimaliste à bon nombre de personnes.
Sauf que … j’en suis aujourd’hui à 488 objets supprimés et je dois avouer que la différence n’est pas frappante au premier abord. Je commence à me demander combien je peux avoir d’objets chez moi pour que presque 500 choses ne fassent pas plus de différence que cela ! Les chiffres risquent de donner le tournis !

Mon mode de fonctionnement est le suivant :
J’ai divisé mon logement en 3 zones :
Zone 1 : Ma chambre (je ne comptabilise pas la chambre des ados … ni leurs entrées / sorties tant que cela reste dans leur antre)
Zone 2 : Le couloir, la salle de bain et le cellier
Zone 3 : Salon, Salle à Manger, Cuisine, Terrasse
Chaque mois je me concentre sur une de ces zones dans l’ordre et je me débarrasse de 60 ou 62 objets (selon le nombre de jours du mois). A la fin du mois j’ai l’impression d’avoir fait le tour et que le reste ne pourra pas être supprimé et pourtant 3 mois plus tard je m’aperçois que je peux encore retirer 60 choses de la zone. Ce mode de fonctionnement « par couche » me permet donc de ne pas bloquer mon processus de désencombrement, de laisser passer les objets sur lesquels j’ai un doute et de trancher la question au prochain cycle.

Il me semble aujourd’hui difficile de compter mes possessions et surtout je n’ai pas encore défini de règle de comptage précises pour tout les objets (juste les livres / DVD / CD que je groupe en lot de 5 _ 5 DVD supprimés = 1 objet supprimé).
Il faut également réfléchir aux lots pour la cuisine par exemple, et définir combien est « assez » (je ne vais pas compter les petites cuillères une à une c’est certain, mais je ne vais pas non plus compter 1 pour « assiettes » que j’ai 5 assiettes ou 200 assiettes).
La route est donc encore longue … mais plus j’avance et plus ma curiosité grandit…. je me demande jusqu’ou cette expérience peut me conduire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s