The Life-Changing Magic of Tidying Up … la nouvelle Bible du désencombrement ?

41gWgbYrVDL._SY344_BO1,204,203,200_

Après Dominique LOREAU, papesse franco-japonisante du désencombrement et de la zen attitude (j’avoue j’ai dévoré ses bouquins … même si au bout d’un moment ça tourne un peu en rond soyons honnêtes), le grand carton de cette année dans ce genre « littéraire » revient cette fois à une ravissante petite japonaise du nom de Marie Kondo.

Sous ses airs de jeune fille douce, cette furie du rangement s’avère en fait complètement dérangée et à deux doigts de l’internement quand elle nous raconte sa relation aux objets depuis l’enfance (remarquez ça rassure … on n’est pas les seuls dingues de la planète à tourner en boucle sur cette thématique).

Pour elle pas de demi mesure ! Le rangement c’est maintenant et jusqu’à ce que mort s’en suive … et elle démonte avec application les méthodes de suppression d’un objet par jour ou de tri d’un tiroir ou étagère à la fois (et merde … c’est mon approche … 2 objets par jour et placard par placard).

Son approche du rangement se résume en quelques grandes lignes :

1. Définir les raisons profondes pour lesquelles on veut ranger ou minimiser ses possessions 
Exemple : je veux ranger pour gagner du temps au quotidien (rangement, ménage, maintenance des objets) POURQUOI ? pour accorder plus de temps à mes loisirs, mes passions et aux voyages et être facilement mobile,. POURQUOI ? Pour savoir qui je suis vraiment et un jour peut être créer une activité qui me corresponde à 100% POURQUOI ? Pour être pleinement épanouie et heureuse.
Donc je range pour être heureuse … pas évident au premier coup d’œil mais oui clairement c’est ça !

2. Penser en terme de catégorie et non de lieu de stockage
Exemple : il est inutile de trier sa penderie si on a aussi des fringues dans le placard de l’entrée, la buanderie, le canapé du salon, le sol de la salle de bain, la banquette arrière de la voiture, la valise de l’été dernier (comment ça on sent le vécu ?)
Donc si on trie les vêtements, on commence par regrouper tout ces vêtements dans une zone … ce qui a l’avantage de nous mettre devant la réalité de nos possessions.

3. Ne pas trier ce qu’on ne veut plus mais ce qu’on aime d’amour (NDLR ce qui nous apporte de la joie dans le texte)
Exemple : Plutôt que de se dire j’ai 38 tops … il faudrait que j’en vire quelques uns .. (peut être …) se dire quels sont les tops dont je ne me séparerai pour rien au monde (si vous arrivez à 37 vous avez un réel problème)

4. Ne rien ranger tant qu’on a pas TOUT trié
Et surtout ne rien planquer (non non même pas dans cette jolie boîte pleine de « au cas ou » ou « ça peut toujours servir » ou encore « mais c’est neuf ») si l’objet nous apporte de la joie on lui trouve une place sinon c’est dehors et c’est non négociable (à nuancer tout de même … mes fiches de paie et déclarations d’impôts ne m’apportent pas une joie immense mais je vais les conserver tout de même).

Selon Marie (oui oui je l’appelle Marie c’est ma nouvelle copine) cette méthode est infaillible, adaptée à tout type de bordélique et garantie sans rechute (rien que ça) et elle passe d’ailleurs un tiers du bouquin à nous expliquer à quel point le plastique sa technique c’est fantastique.

Ce que je retiendrai :
On ne range pas du bordel !
On ne cherche pas ce qu’on peut jeter mais ce qu’on veut garder
On visualise ses possessions par catégorie plus que par zone géographique

Ce que je nuancerai :
On range TOUT ou RIEN …. Je n’ai pas toujours une journée devant moi pour attaquer le rangement et la procrastination étant un de mes ennemis de longue date je maintien mon rythme de 2 objets en moins par jour et de tri par zone, même si je suis bien d’accord que quand la catégorie commence à atteindre une taille raisonnable (type mes vêtements en ce moment) et que j’ai quelques heures devant moi, l’idéal est bien de tout regrouper pour avoir une vue d’ensemble et finaliser la tâche.

Publicités

2 réflexions sur “The Life-Changing Magic of Tidying Up … la nouvelle Bible du désencombrement ?

  1. C’est fou en une semaine j’ai entendu parler de ce livre 5 fois (blog, réseaux sociaux). J’ai trouvé la version audio sur Youtube et je le trouve passionnant c’est vrai (à part le fait de parler à ses objets lol). En tout cas, j’ai encore plus envie de faire le tri à fond. Mon mari est désespéré…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s