Minimalisme une mode de plus ?

Marie du blog Une chic fille a récemment publié deux articles sur le thème du minimalisme et de l’effet de mode engendré sur la blogosphère.

Les articles de Marie et sa réflexion sur le sujet sont comme toujours très riches et ont déclenchés de nombreuses réactions très diverses dans les commentaires.

Ce débat animé m’a donc amené à réfléchir pour repréciser ici ce qu’est pour moi le minimalisme. Je parle donc bien ici de Mon minimalisme, ma vision, qui ne correspondra pas forcément à celle d’autres bloggueuses ou aux images véhiculées par le net.

Premièrement,  mon cheminement à pour unique but de rendre ma vie plus simple et légère.  Certaines pensent à juste raison que passer des heures à compter des objets ou photographier des tops noirs et des jeans bleus c’est tout sauf simple … je leur accorde, mais cela me permet d’alimenter ma réflexion et de poser un regard extérieur et détaché sur ma vie. De plus je considère cela presque comme un hobby ! Certaines ont des cahiers de coloriage ou tricotent, moi je compte (c’est limite un toc dans ma vie quotidienne ! Je compte tout, tout le temps !).

Ensuite, l’étalage de sa vie sur un blog laisse penser à une quête de perfection ou de reconnaissance. Pour la perfection je dirai oui … mais MA perfection, on ne va pas se mentir,si je fais tout ça c’est quand même pour qu’au final ça me convienne (sinon c’est du masochisme !). Concernant la reconnaissance … de qui de quoi ? Je vous rassure je ne cherche pas à obtenir un prix Nobel pour avoir rangé ma penderie !

Enfin vient une question sensible : suis – je légitime en me revendiquant minimaliste ? Alors là clairement c’est tellement personnel comme définition que chacun en pense bien ce qu’il veut. J’ai encore pas mal de boulot pour atteindre mon but et je n’ai clairement pas fait voeux d’abstinence « shoppinguesque » à vie mais aujourd’hui ma penderie me satisfait pleinement, plus qu’à aucun autre moment de ma vie ! J’ai le smile quand je rentre dans ma chambre, je m’habille en 5 minutes le matin et je n’ai plus jamais « rien à me mettre ».

Aujourd’hui je considère donc cette étape de mon cheminement comme une réussite.

Je ne serai jamais parfaite tout comme mon minimalisme ne le sera jamais aux yeux des autres. Je ne suis pas une baroudeuse en sac à dos avec 50 objets, mon appartement n’est pas une épingle pinterest avec parquet massif, moulures et meubles de designer,  le but est juste que mon environnement colle à mes désirs.

Je sais aujourd’hui que je suis sur le bon chemin car ma relation aux objets et à la consommation a changée mais surtout parce que j’ai appris à l’âge canonique de 37 ans à écouter mes besoins réels.

Je suis là aujourd’hui …. sur mon propre chemin qui ne sera peut être pas le votre.

Le minimalisme n’est pas une compétition 😉

Publicités

Une réflexion sur “Minimalisme une mode de plus ?

  1. Je vous comprends, j’ai l’âge de votre mère et ma démarche est : je m’allège simplement. Il y a bien longtemps que j’ai réalisé que les achats sont des compensations donc si l’on est mieux dans son environnement on a besoin que peu de choses bien choisies.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s