Autopsie de ma poubelle : Etat des lieux

Capture d’écran 2015-12-29 à 15.02.23

C’est décidé, 2016 sera l’année de l’autopsie de la poubelle !
Oui je sais, vous voilà tout émus … je comprends ça fait un choc dit comme ça !
A l’heure ou certains décident de se mettre au sport, d’arrêter de fumer (pour la dixième fois) ou de perdre 15 kilos en 3 jours,
moi je décide de passer 52 semaines à détailler le contenu de mes poubelles …
Je pense que là on est au top de la thématique glamour !
D’un autre côté on s’en tape … je ne vise pas de nomination aux Golden Blog Awards, pas de ça entre nous, dis moi ce que contient ta poubelle je te dirai qui tu es.

Avant de commencer, que ce soit bien clair, je ne promet pas d’être un exemple de zéro déchet d’ici 52 semaines, ni de te donner la technique miracle pour atteindre le bocal d’un litre de déchets annuel tant convoité (ou alors en squattant la poubelle du voisin discretos les soirs de pleine lune … éventuellement ça peut fonctionner … mais je ne suis pas certaine de l’impact environnemental du truc …).

Donc soyons factuels :
Il parait qu’un individu « moyen » produit (selon l’ADEME) 590 kg de déchets par an répartis de la façon suivante :
289 kg d’ordures ménagères jetées dans la poubelle classique
106 kg de matériaux recyclables (papier, carton, plastiques, métaux, verre, …)
70 kg de biodéchets ou déchets verts
125 kg de déchets divers (encombrants, gravats, déchets toxiques)
J’avoue que dit comme ça, ça me parait beaucoup.
Nous sommes 3 à la maison, ce qui nous amènerait tout de même à 1 tonne 700 de déchets à l’année ….

Dans mes calculs je ne vais pas inclure les 125 kg de déchets divers car ils peuvent être très variables (si j’en produit sur l’année, je les listerai à part) …

On va donc partir sur une base de 465 kg par personne (poubelle ménagère, recyclable et biodéchets) soit une production moyenne de déchets de 1 tonne 395 kg à l’année à 3, soit plus de 26 kilos à la semaine (16 kilos d’ordures ménagères, 6 kilos de recyclables et 4 kilos de biodéchets). Impressionnant !

Depuis le mois de septembre nos habitudes de consommation ont bien évolué.
Pas mal d’achats en vrac, réduction de la consommation de viande, abandon du sopalin (euh le papier WC c’est no way hein … je préviens tout de suite) révolution dans la salle de bain et tests en tout genres (produits maisons, produits solides, … je vous rassure on se lave toujours). Naturellement donc, nos poubelles ont diminué au rythme de nos nouvelles habitudes, mais depuis 1 mois, la situation semble assez stable.

A ce stade nos déchets ménagers (hors recyclable) ont été divisés environ par 3.
Mais il reste 1 poubelle de 50 litres par semaine et je me demande parfois ce qu’elle peut bien contenir (bon en fait je sais qu’elle contient pas mal de déchets compostables déjà … tu sens la recherche désespérée de solution de compostage qui va suivre ?).

Chaque semaine donc, nous pèserons la poubelle, mais nous décortiquerons également son contenu pour voir quels sont les déchets récurrents et tenter de mettre en place des solutions alternatives.
Jusqu’ici je ne m’étais pas non plus intéressée à quantifier la poubelle de matériaux recyclables (un problème à la fois), mais on va s’y intéresser également, car après tout, comme dirait une certaine Béa Johnson, le meilleur déchet et celui qui n’est pas produit, donc, là encore on va tenter de trouver des solutions alternatives …

Bon après il y a la théorie et la pratique … en théorie je peux trouver des solutions à tout  …. au pire en me privant d’un produit …

alors qu’en pratique :
je ne vis pas seule (et si je propose des alternatives, je n’impose rien … quoi que … tyran ça peut être un bon job !),
j’ai un peu de mal avec les achats d’occasion (mais je vais y travailler),
j’utilise des cosmétiques et des produits d’entretien (nettement moins de trucs beurk mais le tout fait maison me semble un poil laborieux),
je porte des collants (et non je ne les tricoterai pas !)
je picole et je n’ai pas de solution de vrac (hips), valable aussi pour le lait dans un autre registre,
des gens m’écrivent … le stop pub fonctionne du tonnerre mais je ne vais pas non plus démonter la boite aux lettres,
quand je suis au bout de ma vie le traiteur chinois et ses barquettes en plastique c’est un peu la lumière au bout du tunnel, …

Et la liste est encore longue ! Clairement c’est pas gagné !

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Autopsie de ma poubelle : Etat des lieux

  1. super défi ! nous aussi on a environ une poubelle de 50l par semaine, et un sac de recyclage cartons/papiers. Ca a déjà bien évolué et pourtant nous sommes 4 dont un porteur de couches encore:)
    on essaie au quotidien de réduire, et le composteur est prévu pour bientot aussi!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s