Désencombrement et Minimalisme : Méthode 2 la sélection naturelle

A l’issue du premier article de cette série qui parlait de la méthode KonMari, il s’avère que beaucoup d’entre vous m’ont contactées et 2 difficultés majeures semblent ressortir.

Un des plus gros morceau du désencombrement chez beaucoup d’entre vous semble être la penderie, les vêtements en général.
Autre point récurrent, la difficulté de prendre une décision dans l’instant et, dans le cas de la penderie par exemple, d’imaginer sortir en une journée, 40, 50, 60 % ou plus de leurs vêtements avec bien évidemment la peur de le regretter par la suite et de manquer de quelque chose.
Cette crainte, fait que les désencombrements successifs restent « de surface » et ne permettent pas d’obtenir la satisfaction que peut apporter un vrai désencombrement en profondeur.

Nous allons donc aujourd’hui aborder une technique qui pourrait vous aider à régler ces 2 questions en douceur.

Cette méthode est à l’origine spécifique pour les penderies mais vous verrez qu’avec un peu d’astuce il y a moyen de l’adapter à d’autres zones.

On arrête là le suspens ! La méthode consiste tout simplement à retourner l’intégralité des cintres dans votre penderie (crochet dirigé vers vous)

18022333-rang-e-de-cintres-couleur-de-la-robe-arc-en-sur-le-m-tal-tringle-brillant-isol-sur-fond-blanc-banque-dimages

Au fur et à mesure des jours, vous raccrocherez dans le « bon sens » les vêtements que vous aurez portés et lavés. Après quelques semaines, vous aurez ainsi une vue très claire de ce que vous portez effectivement et des pièces qui ne méritent pas forcément leur place. Si vous hésitez sur plusieurs items, surtout ne les remettez pas dans le bon sens, laissez passer un peu plus de temps afin de vous convaincre de leur inutilité !

Cette méthode, comme indiqué plus haut est spécifique aux penderies.
Cependant le principe de base, qui est de repérer facilement ce qui est utilisé et de le séparer de ce qui ne l’est pas est déclinable à l’infini !
Une commode ? Libérez un tiroir et tassez vos vêtements dans les autres. Ne remonteront dans le premier tiroir que les affaires portées (vous verrez que les autres tiroirs ne sont pas prêts d’être vides !).
Les chaussures ? Si vous avez 2 zones de rangement (type chambre et entrée), mettez tout dans la chambre et ne rangez dans l’entrée au fur et à mesure que ce qui est porté. Si vraiment vous manquez de zones de rangement mettez tout dans un carton et rangez ensuite au propre ce que vous utilisez.
Une pile de t-shirts ? Posez un carré de carton sous la pile et prenez chaque jour votre t-shirt préféré. Après lavage, vous rangez sous le carton. Quand un matin plus rien ne vous donne envie au dessus du carton et que vous décidez de piocher dans le bas de la pile c’est que le temps de faire du vide est venu !

Enfin dernière adaptation de la méthode, pour les psychopathes qui (comme moi) ont un peu de mal à avoir des cintres à l’envers et à l’endroit (oui j’ai des tocs) : Si vous avez 2 espaces penderie, mettez tout dans un seul (on se serre) et remplissez l’autre petit à petit. Si vous n’avez qu’une seule penderie, vous pouvez également mettre une démarcation sur la tringle (un ruban ? un foulard ?) et passez les articles d’un côté à l’autre de ce marqueur quand vous les avez portés.

Ci-dessous le test réalisé sur mon placard au début de mon désencombrement, jour après jour les vêtements passent de la penderie de gauche à celle de droite

Penderie S1      1Sans titre      Sans titre2

Avantages de la méthode : Facile à mettre en oeuvre (en maxi 30 minutes vous pouvez tout mettre en place), ça ne prend pas de temps au quotidien et c’est quasi « sans douleur » puisque les pièces inutilisées sont mises en évidence naturellement .

Inconvénients : il faudra plusieurs semaines pour commencer à voir un résultat (voir un an ! si vous faites des roulements par saison !!!! Bon d’un autre côté j’ai du mettre bien plus d’un an à minimiser ma garde robe donc rien n’est perdu !), il restera toujours des décisions à prendre pour certaines pièces spécifiques (tenues habillées par exemple) mais c’est à ce prix que vous vous éviterez de vous poser des questions devant chaque top ou string 😉

 

Publicités

2 réflexions sur “Désencombrement et Minimalisme : Méthode 2 la sélection naturelle

  1. J’adore cette série d’articles.
    Alors curieusement, moi, les vêtements, ça ne me fait absolument rien.
    Par contre, j’ai un mal fou à commencer. Je suis gonflée à bloc, prête à en découdre, et puis une fois devant mon capharnaüm, je ne sais plus par où commencer et je ne fais rien.
    Je crois que ce qui marcherait le mieux pour moi, c’est de décider de ce que je veux garder, et non pas de ce dont je veux me débarrasser. Ce qui est absurde, en plus, c’est que j’ai vécu plusieurs années à l’étranger avec juste le contenu de mon sac de voyage, et que rien ne m’a jamais manqué. Vas comprendre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s