Désencombrement et Minimalisme : Méthode 4 : Les boites

Cette semaine on aborde l’avant dernière technique de désencombrement de cette série avec la techniques DES BOITES (voir de LA BOITE si vous êtes déjà bien avancé dans votre bordel désencombrement !)
Il nous restera donc un article vendredi prochain pour la méthode Ultime … le truc de carrément dingue qui me fait rêver (chacun ses fantasmes … ne me jugez pas !)  … suspens … pour l’instant on s’attaque aux boites !

Méthode des 4 boites : 

Il s’agit donc de s’attaquer à son désencombrement (ben oui ça va pas se faire tout seul) en se munissant de 4 boites (cartons, sacs, paniers …) pour pouvoir trier les articles en 4 catégories. Si vous attaquez un tiroir par exemple, ou un placard vous allez donc au fur et à mesure que vous le videz placer chaque objet dans une de ces boites (on a dit CHAQUE objet hein … on en laisse pas la moitié des trucs dans le tiroir on prend chaque objet dans les mains et on prend une vrai décision quand à sa destination).

Ranger :
Pour cette catégorie vous pouvez utiliser un panier qui restera accessible dans la maison en permanence.Vous posez dans cet endroit tous les éléments qui retourneront dans votre tiroir après nettoyage ou qui seront à ranger ailleurs mais que vous êtes certains de vouloir conserver.
Hors phase de désencombrement, ce panier peut également servir à déposer ce qui doit être ranger. Par exemple poser le panier en bas de l’escalier et mettre dedans les affaires des enfants (ou les vôtres) qui trainent dans le séjour. Quand vous irez à l’étage, vous pourrez aisément tout remonter.

Donner :
Pour cette catégorie, le plus simple est de récupérer des cartons. Vous déposez dedans les choses en bon état mais dont vous n’avez plus l’utilité. dès que le carton est plein, vous le fermez et le mettez directement dans la voiture pour le déposer à la recyclerie ou chez Emmaüs.

Jeter :
Ici faisons simple, un sac poubelle si vous attaquez une grande phase de tri, ou tout simplement la poubelle de la cuisine pour les petits rangements. Dedans ? ben … les trucs à jeter (cassé, inutilisables, …).

Stand By :
Ici le mieux est également d’utiliser un carton. Pourquoi ? Parce que lorsque ce carton sera plein vous allez le fermer (genre scotché, vraiment fermé) et noter dessus une date de votre choix : 3 mois ?, 6 mois ?, 1 an ? c’est vous qui décidez, mais si vous n’avez pas rouvert ce carton d’ici là (pour reprendre un article qui vous est nécessaire … pas juste pour admirer votre bazar), le carton partira lui aussi directement chez Emmaüs sans passer par la case ré-ouverture.
C’est donc le carton des cas désespérés … le truc qui objectivement ne vous sert à rien mais là tout de suite vous n’arrivez pas à prendre une décision (« ça peut servir », « je l’aime bien quand même », « il risque de me manquer »). Il faut être super vigilant et ne mettre vraiment que peu d’objets dans ce carton. Genre 1 objet ou 2 sur tout un placard sinon ça ne sert à rien !

Avantage de la méthode : Vos cartons « donner » et « stand by » restent toujours accessibles, même pour un petit tri, vous n’avez pas d’excuse pour remettre un objet dans le tiroir faute de pouvoir traiter son « élimination » dans la foulée. On s’est tous déjà dit, « je ne vais pas aller à la recyclerie pour 2 ou 3 objets » du coup on remet l’objet dans le tiroir et on se dit qu’on le ressortira plus tard … ce qu’on ne fait pas toujours.

Inconvénient : La boîte Stand By doit être ultra surveillée ! ça peut très vite dégénérer, et bien évidemment, le but n’est pas de se retrouver avec 40 cartons Stand By dans le garage ou le grenier, que vous devrez tous rouvrir si vous décidez de repiocher un article !

Méthode 1 boite : 

Comme dans la méthode précédente, il s’agit d’avoir en permanence une boite à disposition (avec vos poubelles de recyclage par exemple), pour y mettre des choses à donner.

Si vous avez encore pas mal de désencombrement à faire, le but sera de poser dans cette boite chaque jour 1 article ou plus (personnellement j’avais utilisé cette méthode en supprimant 2 objets par jour et c’est finalement très efficace). Cette technique vous permet d’intégrer le désencombrement à votre routine, au bout de quelques semaines vous placerez des objets chaque jour dans votre boite sans même vous en apercevoir.

Si vous n’avez plus beaucoup à désencombrer, cette boite vous servira tout de même de « sas » pour les choses que vous ne traitez pas au quotidien.
J’ai un panier à cet usage à côté de ma poubelle recyclage verre et chacun met dedans, aussi bien les vêtements à déposer dans les bennes relais, que les objets à donner. Ce panier se rempli suivant les périodes tout les 15 jours ou 3 semaines. Cela permet d’évacuer les choses au fur et à mesure et de ne pas laisser trainer ce top que personne ne porte dans l’armoire en se disant qu’on ne va pas aller au relais pour un vêtement.

Avantages : Pratique, efficace cette méthode vous permet de désencombrer sans douleur et surtout de faire du désencombrement une habitude !

Inconvénients : Euh … aucun ? Eventuellement vous avez une « poubelle » de plus à caser dans la maison mais c’est mieux que du bazar partout non ?

 

Publicités

4 réflexions sur “Désencombrement et Minimalisme : Méthode 4 : Les boites

  1. J’aime beaucoup cette méthode… Tout du moins, pour les petits objets (notamment ceux qui ont tendance à s’accumuler dans des tiroirs ou des étagères de bibliothèque), qui ont une utilité « matérielle », une utilité « physique ». Je la trouve moins pratique pour ce qui est des vêtements par exemple ou, plus problématique encore, pour les livres en tout genre.
    Peut-être parce qu’on touche avec les deux derniers à des choses qui ont souvent un pouvoir sentimental, tandis que les premiers restent des choses foncièrement utiles, avant d’avoir une « aura » émotionnelle spécifique.

    J'aime

    1. Pour les vêtements il y a énormément de techniques de tri, je pense que chacun peut trouver assez facilement une approche qui lui convient 😉 Concernant les livres j’avoue que je ne suis pas forcément de bon conseil car j’attache de l’importance au contenu et non à l’objet. Du coup, une fois lu, le livre perd une partie de sa valeur et si le contenu m’intéresse particulièrement je n’ai aucun soucis à le conserver en format numérique ou à me dire que je pourrai toujours le retrouver plus tard. Je n’ai donc que quelques livres à la maison, plus de DVD, plus de CD. Je trouve plus simple de ne rien conserver que de choisir ce qui mérite de l’être. Mais je sais que ce sujet est compliqué chez beaucoup de personnes.

      J'aime

  2. coucou miss! merci pour cette série d’article, c’est top et trés bien écrit!
    je désencombre depuis +1 ans, et j’utilise justement cette méthode de la boite, c’est vraiment pratique, comme tu le dis ca permet de mettre tous les objets que l’on ne souhaite plus même les plus insignifiants, chose que l’on aurait pas fait sans cette boite 😉
    là où je suis frustrée dans mon désencombrement, c’est que même si j’enlève régulièrement des objets (une quarantaine par mois, car oui je me suis lancée dans un comptage cette année de ce qui sort et ce qui rentre de façon à pouvoir identifier mes réels besoins de mes envies passagères, et voir quels points il me faut approfondir.. #psycho 😉 et j’arrive bientôt à mon 500éme objet de dégagé, je suis trés contente!) comme je disais ce qui est frustrant, je vide, mais je ne vois pas trop la différence, car quand tu enlève 1 bague, ou 1 maquillage d’un tiroir, la différence n’est pas flagrante… je devrais peut-être y aller encore plus en profondeur… si tu as des astuces pour palier à ca 😉
    bizz et merci encore !!

    J'aime

    1. Je te dirai juste de continuer encore et encore ! Tu verras, à un moment la différence te sautera aux yeux. Une bonne technique aussi, c’est de prendre en photo des « zones » spécifiques et de les reprendre 6 mois ou un an après. Je vais bientôt refaire une article « salle de bain / make up ». J’avais fait des photos en décembre dernier me pensant arrivée quasiment au bout de mon désencombrement. 1 an après la différence est impressionnante alors que je n’en ai pas forcément conscience. J’ai à ce stade sorti de chez moi plus de 2000 objets et ce qui reste est encore loin de l’essentiel … mais on y arrive ! Courage !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s