Mes anti-bonnes résolutions : En 2017 on lâche prise !

lacher-prise

Les bonnes résolutions c’est pas mon truc.
D’ailleurs l’engagement en général c’est pas mon truc … je me sens vite prise au piège.
Je peux m’investir corps et âme dans une direction mais à l’instant ou je me sens contrainte c’est panique à bord et je disparais (tu comprends du coup pourquoi je ne veux pas me marier !)

Alors les bonnes résolutions comme tout le monde j’en ai pris pendant des années …
sauf que je fais l’exact opposé de ce que je me suis engagée à faire
(rapport que je me suis moi même mis la pression sur le sujet) #sabordage …
ouais les gars j’aurais mis environ 40 ans à comprendre comment je fonctionne !

Donc cette année j’ai fait le contraire.
Non seulement je n’ai pas pris de bonnes résolutions mais en plus je me paye le luxe d’aller à l’encontre de mes objectifs du moment #rebelledelaresolution

Tu veux des exemples ?

Clope : J’ai arrêté de fumer le 1er novembre 2016 : Sans aucune pression puisque je faisais « juste » le mois sans tabac. Et bien le premier janvier à 00:01 je fumais une clope ! Comme ça No Stress, je ne suis pas officiellement non fumeuse, je suis juste « en pause » et rien de grave si j’en reprends une tant que je me remets en pause juste après.

Tu comprends l’idée ? En fait je dédramatise la situation ! Alors en vrac ça donne :

Régime miracle : Sur le même principe j’ai fini les chocolats de Noël tout en attaquant la soupe (de toutes façons après les orgies de faux gras et de fromage ça fait du bien #leslegumescestlavie) et j’alterne le citron pressé avec le pinard à l’apéro ! No stress je vous dis ! Je ne suis pas au régime d’après fêtes mon corps va juste se démerder pour réguler les quelques excès de décembre tout seul comme un grand (et s’arranger pour tenir dans mon maillot de bain en mars si possible … d’avance merci) !

Zerowaste : Je ne serai jamais « zéro déchet » c’est dit ! J’ai acheté des Tupperware en plastique (mais au moins ça casse pas et je vais pouvoir faire de la planif de repas digne de ce nom) bannissez-moi ! Je ne veux plus peser mes poubelles ni hésiter 10 minutes pour savoir si je « m’autorise » tel achat ou pas. Mes habitudes de consommation ont été totalement modifiées ces dernières années et sont désormais ma norme. De fait j’ai drastiquement réduit ma production de déchets : je consomme très peu, uniquement des choses que je juge utiles et une grosse partie de mes achats se fait en vrac. J’estime donc que le colibri que je suis fait déjà sa part dans ce domaine. Je reste en éveil aux éventuelles améliorations que je pourrai encore inclure dans mon mode de fonctionnement mais je ne cherche plus la perfection dans ce domaine.

Vég … étarisme … étalisme … anisme : Tu sais quoi ? On va dire que je suis une omnivore qui ne mange plus de viande, ni de yaourts pas trop de lait … ça sera plus simple !Parce que oui dans l’absolu le veganisme je trouve ça noble, mais non aujourd’hui je ne suis pas prête (et je ne le serai peut être jamais en fait … ou si … à suivre) ! Et puis d’abord est-ce que je regarde ce que tu manges toi ? lol

Minimalisme : Ah ah … attention coming out … va-t-elle annoncer que cette année elle va défoncer les soldes pour se rattraper d’années de privation ? Ben non ! Faut pas rêver le minimalisme c’est quand même ma came hein ! Je suis vraiment tombée dedans !
Par contre j’arrive à un stade ou je pense que je n’ai plus besoin de comptabiliser mes possessions ou mes achats (attention j’ai dis je pense … je peux replonger n’importe quand) !
De toutes façons dès qu’un truc ne me semble pas nécessaire ou à sa place dans mon environnement j’ai le gène minimaliste qui me gratouille direct.
De plus je pense aujourd’hui qu’il est impossible de fixer un but ultime chiffré puisque c’est en perpétuelle évolution, ce qui me semblait indispensable hier ne l’est plus aujourd’hui … je vous ferai d’ailleurs prochainement un petit bilan « évolution hygiène / make up » et vous verrez que c’est saisissant (je me lave toujours pour ceux qui s’en inquièterai) !
Ce que je cherchais à atteindre laborieusement il y a quelques années semble aujourd’hui ridicule tellement mes habitudes ont évolué !

Tout ce blabla pour vous dire quoi au final ?

Tout simplement pour vous dire que je pense qu’il est inutile de s’imposer des objectifs et de se mettre la pression !
Par contre il est important d’avoir des convictions et des idéaux, car quand vous suivez vos convictions non seulement vous atteignez vos objectifs mais vous les dépassez !
Vous tracez votre route, il n’y a pas d’efforts à faire, juste mettre un pied devant l’autre dans la bonne direction et vous faire confiance.

Et si toi aussi tu acceptais de lâcher prise en 2017 ?

Publicités

3 réflexions sur “Mes anti-bonnes résolutions : En 2017 on lâche prise !

  1. En fait, tu es liiiibre! consciente et heureuse de l’être. Bravo! J’adore lire ton cheminement et je m’y retrouve sur plusieurs points. Belle lucidité! Tu as tous mes encouragements pour cette belle nouvelle année.

    J'aime

  2. Ping: eoline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s