Comment parler de votre minimalisme

Devenir minimaliste ne se fait généralement pas du jour au lendemain mais plutôt par phase.
Seulement, chaque phase (si vous êtes comme moi plutôt du genre décidée), risque de ne pas passer inaperçue aux yeux de votre entourage.

Lorsqu’on parle de votre entourage, il y a bien évidemment 2 niveaux :
Vos proches, ceux qui partagent votre quotidien et vont être directement impactés par le cyclone  … et les autres ! On englobe ici votre famille, vos amis, relations, collègues, connaissances, la boulangère et j’en passe …

Si il est évident que les premiers doivent être partie prenante de la démarche et avoir voix au chapitre, j’avoue que je ne pensais pas au démarrage que l’ensemble de l’autre catégorie aurait également son mot à dire sur mon mode de vie !

Expériences minimalistes, expérience minimaliste, Coaching Paris, Coaching Oise, Coach Paris, Coach Oise, coach de vie, coaching de vie, life coach, life coaching, coach en organisation, accompagnement, développement personnel, coaching minimaliste, accompagnement au minimalisme, comment simplifier ma vie, comment réaliser mes rêves, home organiser, home Organizer, la magie du rangement, design durable, humain durable, life organizer, Changer sa vie durablement

Oui je dors sur un matelas au sol …
non ce n’est pas parce que je ne peux pas m’acheter un lit ….

Car sachez-le, lorsque vous sortez du rang tout le monde à un avis sur la question ! (NDLR : je remarque cette même fascination concernant le contenu de mon assiette et le végétarisme en général, la nature humaine n’aime pas les chemins de traverse ou la remise en question de ses habitudes ancestrales !)

Alors entre les regard amusés, étonnés, désabusés et les réflexions plus étonnantes les unes que les autres :   « c’est une mode », « elle rachètera tout dans trois mois », « elle n’a surement plus les moyens », « elle vit dans une maison totalement vide sans lit ni vêtements », « elle finira dans une communauté » et « en fait elle se prive et finira par craquer » j’avoue qu’on peut parfois se sentir un peu déstabilisé dans ses convictions.

C’est à ce moment qu’il faut tenir bon et faire de la pédagogie !
Pour la personne en face de vous ce que vous faites est un non sens. Vous nagez clairement à contre courant. Tout ce à quoi elle aspire vous le rejetez en masse. Forcément on se doute que la conversation va devoir être diplomatique !

Il y a donc 2 règles à respecter coûte que coûte :
1 : Ne remettez pas en question le mode de vie de votre interlocuteur. Après tout, je vous rappelle que c’était aussi le votre il n’y a pas si longtemps que ça.
2 : Mettez en avant les avantages au lieu de vous défendre. Que gagnez-vous à être minimaliste ? De la sérénité, moins de stress, du temps, des expériences, de l’argent ? Ce genre d’arguments devrait peu à peu semer des graines ….

Et surtout dites vous que si votre mode de vie fait autant parler c’est peut être aussi qu’il suscite des remises en question chez certains.
Il n’y a rien de pire que l’indifférence !

Publicités

Une réflexion sur « Comment parler de votre minimalisme »

Les commentaires sont fermés.