Comment je ne vais PAS sauver le monde

Pourtant je fais ma part.

Vous savez comme le colibri
(Et je suis phobique des oiseaux c’est un comble !)

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt.
Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre.
Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit :
« Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »
Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Alors non je ne sauverai pas le monde à moi toute seule, je ne mets rien en place de révolutionnaire et je suis loin d’être parfaite dans mes comportements, mais oui je suis en accord avec mes valeurs profondes et je fais ma part.

Et il suffirait qu’on soit une majorité à faire notre part pour changer le monde.

Qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Qui ne veut rien faire trouve une excuse.

Et quelle est l’excuse derrière laquelle on se réfugie le plus souvent ?
Que ça va être trop contraignant, ou alors qu’on n’arrivera pas à être parfait, ou encore que si on est les seuls à faire un effort ça ne servira à rien.

Ca vous parle ce genre d’excuse ?
Le végétarisme ? Oui mais moi arrêter la viande à vie c’est impossible … euh du coup on n’envisagerait pas de réduire pour commencer ?
Le zéro déchet ? C’est bien mais c’est trop contraignant pour moi avec mes horaires / enfants / commerces inadaptés …
Et juste arrêter les bouteilles d’eau ou les cotons démaquillants c’est si insurmontable que ça ?
La mode éthique ? C’est carrément inaccessible, je n’ai pas les moyens … ok j’entends mais serait-il envisageable de ne pas dévaliser H&M / Zara …. chaque weekend pour ensuite remplir les bennes à vêtements ou encore d’envisager l’achat d’occasion (et là c’est jackpot niveau budget / dit la meuf nulle en achats de seconde main ! lol)

C’est juste une paille disaient 8 millions de personnes …
Et si 8 millions de personnes disaient plutôt
« c’est encore une paille de trop ! »

Alors je ne garanti pas que dans ma vie il ne m’arrivera pas d’avoir une paille en plastique dans mon verre, ni d’acheter une bouteille d’eau ou d’utiliser un disque de coton ni même (là c’est extrême) de manger de la viande (il m’est déjà arrivé de gouter des trucs en ne sachant pas trop ce qu’il y a dedans … je suis une warrior !) et comble de l’horreur je prends l’avion (ça j’avoue c’est complexe niveau bilan carbone)

Cependant dans la majorité des cas je ne mange plus de viande ni de poisson, je refuse les pailles, les emballages et je consomme au quotidien beaucoup moins que la plupart des gens.

Mon mode de vie est certainement encore critiquable pour beaucoup mais il est en accord avec mes valeurs et mes possibilités actuelles.
De toutes façons dès que tu affiches un mode de vie « alternatif » tu te retrouves face à des remarque du style « Oui ok c’est bien tu ne mange plus de viande mais tu fais quoi pour les enfants qui meurent de faim dans le monde ???? » euh … ben pas plus que toi sûrement … je ne vois pas bien le rapport là …

Alors non je ne sauverai pas le monde et toi non plus d’ailleurs (enfin sûrement pas) mais déjà être en accord avec ses valeurs et ses convictions c’est un joli challenge.

Donc en cette rentrée on fait ce qu’on juge bien on est en phase avec ses convictions et surtout on reste bienveillant avec nous même ! Joli programme de rentrée non ?

Et par pitié si ceux qui ne font rien pouvaient de temps en temps foutre la paix à ceux qui essayent ce serait déjà un bon début !

 

Publicités

Une réflexion sur « Comment je ne vais PAS sauver le monde »

Les commentaires sont fermés.