Tour du Monde : La pharmacie polyvalente et compacte

Ça y est nous sommes passés sous la barre fatidique des 200 jours avant le départ !
Et on continue à alterner entre sujets super cool comme le choix de l’itinéraire et thématiques beaucoup moins sympa concernant santé / assurances / paperasses …
On a donc décidé de mettre un coup d’accélérateur sur le sujet santé histoire de boucler ça rapidement et de se libérer l’esprit à ce niveau.

Les vaccins étant faits, il nous restait donc à planifier quelques rdv de contrôle : dentiste pour tout le monde et ophtalmo pour Monsieur, choisir une assurance voyage (Chapka est dans la place !), et constituer une trousse à pharmacie qui soit polyvalente mais qui ne remplisse pas à elle seule un sac à dos de 40 litres.
Et là il y a un vrai défi ! On est minimaliste ou pas ?!?
D’autant plus que le médecin ne nous a pas forcément aidé sur ce coup là ! On a au final décidé de prendre environ la moitié de ce qui nous a été suggéré.
Notre raisonnement a été le suivant :
Nous consommons très peu de médicaments en France. Nous avons généralement à la maison de quoi soigner les 3 ou 4 trucs les plus courants et nous évitons la prise de médicaments de façon systématique.
Dans les endroits que nous traverserons nous trouverons des pharmacies au moins dans les grandes villes. Pour les pathologies basiques, il faut donc de quoi pouvoir traiter quelques fois mais pas forcément une provision pour un an.
Nous ne sommes pas médecins, et si nous pouvons nous automédiquer  sur des pathologies légères et courantes, nous ne jouerons pas avec notre santé et utiliserons notre assurance voyageur et les cliniques / hôpitaux locaux en cas de besoin.
Notre pharmacie sera la plupart du temps dans notre sac à dos à l’hôtel et non sur nous. Nous avons donc pris la décision de ne pas prendre de traitement « d’urgence » que de tout façon nous craignons d’utiliser  (tu te rappelles, on n’est pas médecin ! donc non je ne me visualise pas trop en train de planter un bic dans la gorge de quelqu’un ou de recoudre une plaie à vif, mais qui sait j’aurai peut être une révélation … lol).
Je vais donc vous lister ci-dessous ce que nous avons choisi de prendre avec nous.
L’ensemble des médicaments a été reconditionné dans des sachets récupérés au bureau. Ce reconditionnement permet un gain de place évident mais facilite aussi la recherche du bon traitement puisque les plaquettes sont groupées et que chaque sachet est identifié avec le nom du médicament, les utilisations et la posologie.
Dans la trousse on met aussi dans un ziploc les ordonnances et les carnets de vaccination
Petite astuce, on trouve très facilement sur Internet les notices de tous les médicaments ainsi que la DCI (Dénomination Commune Internationale) équivalente au nom commercial du médicament recherché.
Vous trouverez ci-dessous le contenu de notre trousse qui n’est en aucun cas une trousse idéale ou exhaustive mais celle que nous avons choisi de constituer pour ce voyage 🙂
Paludisme : Malarone / Atovaquone x 2 boites (en curatif / si besoin)
Douleurs et fièvre : Doliprane 500 x 2 boites /  1000 x 2 boites
Système digestif :
Nausées : Domperidone x 2 boites
Transit : Lopéramide x 2 boites / Tiorfan x 1 boite
Spasmes : Spasfon X 2 plaquettes (Lyoc et classique)
Antibiotiques Large spectre :
Amoxicilyne x 2 boites
Ciflox 500 x 1 boite
Trucs de filles : (ouais c’est sexiste !)
Monodose Infection urinaires x1
Crème Mycose x1 (bah oui parce que qui dit antibio .. dit … ça gratouille ! c’est pas glamour mais c’est la vie la vraie hein !)
Corticoides :
Prednisolone : cortisone / Allergies
Diprosone : crème dermato corticoide
Trucs divers et variés :
Nautamine : Mal des transports x 1 boite
Pansements grands format x3
Pansements ampoules x1 boite
Huile essentielle de Tee Trea / désinfectant

Insect Ecran / Crème solaireBoules Quies / Mini ciseaux

Tout tient donc dans une petite trousse sauf les 2 tubes de crème, le flacon d’Insect Ecran, la crème solaire et le flacon de Tee trea qui seront dans un ziploc de produits liquides puisque nous voyageons en bagage cabine uniquement.

Et au niveau du budget ?
Niveau médicaments nous avons eu à régler le traitement anti palu soit 25 euros x 2
Il y a ensuite quelques articles de parapharmacie à rajouter : pansements ampoules, Insect Ecran, crème solaire, boules quies, mini ciseaux …

Ce qu’on retient de tout ça ?
Si on veut voyager léger, on évite les « au cas où ! »
et encore plus au moment de faire sa trousse à pharmacie !

 

Publicités

Une réflexion sur « Tour du Monde : La pharmacie polyvalente et compacte »

Les commentaires sont fermés.